Exposition de groupe
Vernissages
mercredi 13 décembre 2017

L’un est sculpteur, l’autre travaille principalement le papier et le carton. Les sculptures de Samuel Yal sont illuminées par le blanc immaculé de la porcelaine, tandis que les œuvres de Bruno Albizzati sont dominées tantôt par le noir du graphite et du fusain, tantôt par des couleurs pastels aux teintes métalliques. Pourtant une même tension émane de leurs créations : celle du passage entre deux états, de l’ombre à la lumière, de la présence à la trace ou même, chez Samuel Yal, d’un corps à une autre forme de vie, comme éclatée en une myriade de fleurs, de lichens, ou de visages.